AVIS PUBLIC

AVIS PUBLIC

Pour consulter le communiqué officiel en format .PDF, suivez ce lien.

Ci bas, les représentants de MRC de Joliette, Matawinie et Montcalm en compagnie des représentants du transporteur, Autobus Chartrand.

LA MRC DE JOLIETTE SOUHAITE ANNONCER L’OUVERTURE DU POSTE SUIVANT : DIRECTEUR/TRICE GÉNÉRAL(E)

VOUS POUVEZ CONSULTER L’OFFRE D’EMPLOI ICI.

Lors du 20e Colloque sur la gestion des matières résiduelles qui a eu lieu les 13 et 14 novembre dernier à Lévis, la MRC de Joliette a été récompensée dans le cadre de la première cérémonie du programme de reconnaissance GMR-PRO.

Seulement 11 municipalités, MRC ou Régies ont été récompensées par des attestations GMR-PRO au Québec. Ce programme permet, aux moyens d’indicateurs définis avec les gestionnaires municipaux, d’évaluer la performance des organismes municipaux au cours de l’année écoulée, avec comme objectif de dépasser les objectifs fixés par la politique québécoise en vigueur. Cette cérémonie récompensait les efforts déployés en 2017.

La MRC de Joliette s’est démarquée notamment par ses actions de sensibilisation et d’éducation sur le terrain, par les différents services offerts en gestion des matières résiduelles, par ses performances au niveau du taux de valorisation des matières recyclables et organiques et de par ses quantités de matières résiduelles éliminées qui sont en-dessous de la moyenne québécoise.

À l’issue de la remise de cette reconnaissance, M. Alain Bellemare, préfet de la MRC de Joliette a affirmé : « Mes collègues du conseil des maires ainsi que l’ensemble de l’équipe de la MRC de Joliette et moi, sommes touchés de savoir que les efforts déployés pour réaliser notre travail et atteindre les objectifs de notre plan de gestion des matières résiduelles soient reconnus par les professionnels du milieu.»

Pour information : Marie-Christine Filteau, Coordonnatrice en gestion des matières résiduelles, MRC de Joliette   gmr@mrcjoliette.qc.ca

Joliette, 15 novembre – La MRC a tenu aujourd’hui, à Notre-Dame-des-Prairies, l’une des premières étapes de sa planification régionale en lien avec les enjeux liés au vieillissement de la population de son territoire. Le comité de consultation, formé de près de 50 personnes, élus, bénévoles et partenaires du milieu, tenait sa première rencontre afin d’amorcer ensemble, l’identification des enjeux qui serviront d’assise à son plan d’action.

Par cette démarche, la MRC souhaite mettre en place les conditions gagnantes pour favoriser un vieillissement actif et en santé de sa population. Que ce soit en terme de transport, d’habitation ou  d’aménagement du territoire, la MRC vise l’amélioration des conditions de vie des aînés ainsi que le développement d’environnements sécuritaires et adaptés à la réalité des années à venir.

« Le vieillissement de la population est un enjeu majeur partout au Québec et la MRC de Joliette ne fait pas exception. C’est pourquoi nous souhaitons poursuivre notre engagement auprès des aînés en travaillant sur une planification régionale. Agir tous ensemble, pour identifier ce qui permettra d’adapter nos solutions aux besoins de nos aînés. » déclare M. Alain Bellemare, préfet de la MRC. Cette démarche s’inscrit dans la volonté qu’a la MRC de Joliette, de se doter d’une vision pour les cinq prochaines années afin de mieux faire face aux défis que celle-ci aura à relever.

Pour ce faire, la MRC de Joliette s’est adjoint les services du Carrefour action municipale et famille (CAMF) afin de procéder à l’analyse des travaux déjà réalisés sur son territoire ainsi qu’à l’élaboration d’un portrait-diagnostic, tout ceci pour permettre l’adoption d’un plan d’action. En plus du comité de consultation, un comité de travail a été mis sur pied afin d’assurer l’avancement de la démarche qui s’échelonnera jusqu’en juin 2021. Pour plus d’information sur les prochaines étapes à venir, nous vous invitons à consulter notre site Internet au www.mrcjoliette.com

Plan d’électrification et de changements climatiques

Joliette, 28 octobre 2019 – La MRC de Joliette, par l’entremise de la coordination de la gestion des matières résiduelles, vient tout juste de déposer un mémoire dans le cadre des consultations en lien avec le Plan d’électrification et de changements climatiques (PECC) du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Ce mémoire, entériné par le conseil des maires, comporte trois propositions concrètes afin de faciliter l’électrification des transports municipaux.

Ces trois propositions sont toutes en lien avec le monde municipal et veulent faciliter son accès à l’électrification des transports. Les propositions se détaillent ainsi :

  • Mettre en place un réseau de connaissance d’électrification des transports branchés sur le monde municipal;
  • Modifier la réglementation applicable à la durée des contrats municipaux, ainsi qu’aux méthodes d’analyse des appels d’offres;
  • Mettre en place, à même le Fond vert, un programme dédié au monde municipal afin de financer une partie des coûts excédentaires d’un véhicule écoénergétique.

Le mémoire est actuellement disponible en ligne, sur le site Internet de la MRC au www.mrcjoliette.qc.ca. « Il était important pour la MRC de prendre part à ces consultations puisque l’environnement fait partie des dossiers importants que nous défendons que ce soit par une gestion plus écoresponsable des matières résiduelles ou par l’accessibilité à la mobilité durable. » affirme M. Alain Bellemare, préfet de la MRC de Joliette.

Consultez le mémoire ici : Mémoire sur l’électrification

Le dépôt de ce mémoire permettra à la MRC de Joliette de se positionner davantage comme leader sur le sujet en plus d’appuyer la demande de subvention qui a été faite dans le cadre du programme Climat municipalité – Phase 2. Par cette demande, la MRC souhaite pouvoir acquérir un véhicule électrique qui serait offert à l’ensemble de la population pour promouvoir et bonifier la gestion des matières résiduelles encombrantes.

La MRC, par ses différentes actions en lien avec la mise en valeur de l’environnement et le transport collectif, est fière de pouvoir prendre part à ces démarches gouvernementales.