Le territoire

Située au cœur de la région administrative de Lanaudière, la MRC de Joliette occupe une position géographique privilégiée, étant située entre les grands pôles décisionnels et institutionnels de développement que sont Montréal et Québec.

La MRC de Joliette est constituée de huit municipalités et de deux villes réparties sur un territoire d’une superficie d’environ 425 kilomètres carrés[1]. Les municipalités de Crabtree, Notre-Dame-de-Lourdes, Saint-Ambroise-de-Kildare, Sainte-Mélanie, Saint-Paul, Saint-Thomas et Village Saint-Pierre forment le milieu rural de la MRC qui gravite autour d’un pôle urbain constitué des villes de Joliette et de Notre-Dame-des-Prairies et de la municipalité de Saint-Charles-Borromée.

L’utilisation du sol

L’agriculture est sans contredit l’activité qui occupe une place prédominante puisque 79 % du territoire est situé en zone agricole[2]. Les activités à caractère urbain se concentrent surtout au sein de l’agglomération de Joliette, soient les activités résidentielles, commerciales, industrielles et institutionnelles. Plus de 90 % du territoire est composé des basses terres du Saint-Laurent. Ces dernières, disposant d’un bon potentiel agricole, constituent l’assise de l’exploitation agricole de la MRC de Joliette.

Les logements et la construction

En 2011, 60 % des ménages privés étaient propriétaires de leur logement, alors que 40 % étaient locataires. On retrouve un pourcentage de location plus élevé dans le secteur de l’agglomération urbaine, contrairement au milieu rural où l’on trouve les plus forts taux de propriétaires, soit plus de 80 %.[3]

De 2002 à 2016, c’est 4 975 permis de construction résidentielle qui ont été délivrés sur le territoire de la MRC de Joliette, pour une moyenne annuelle de 333. En ce qui a trait au nombre de logements, il a eu création de 8 288 logements, donc 553 logements créés annuellement sur le territoire de la MRC.[4]

L’économie

Primaire

  • Le primaire est la plus petite branche d’activité en ce qui concerne le nombre de personnes occupées.
  • 2 % des emplois et 3 % des établissements sont dans le secteur primaire (agriculture, foresterie, pêche, chasse, extraction minière, extraction de pétrole et de gaz).
  • Plus de 85 % des personnes occupées du primaire oeuvrent dans le secteur agricole.

Secondaire

  • Le secondaire représente un peu moins du quart des personnes occupées de la MRC.
  • 23 % des emplois et 19 % des établissements sont dans le secteur secondaire (fabrication, construction, transport et entreposage).
  • Environ 55 % des emplois dans le secteur secondaire sont liés à la fabrication, notamment dans les sous-secteurs de fabrication de produits en plastique et en caoutchouc, du papier et de produits minéraux non métalliques.
  • Les industries Bridgestone Canada Inc., Produits Kruger Ltée, EBI Opérations inc. (Dépôt Rive-Nord), Systèmes Danfreight Inc., Harnois Groupe pétrolier et Groupe CRH Canada Inc. sont parmi les plus grands employeurs industriels de la MRC de Joliette.

Tertiaire

  • Le tertiaire est la branche d’activité la plus importante en ce qui concerne le nombre de personnes occupées.
  • 75 % des emplois et 78 % des établissements sont dans le secteur tertiaire.
  • Les secteurs du commerce et des soins de santé représentent une bonne part des personnes occupées.

Sources

Emploi-Québec Lanaudière, Répertoire des établissements, 2016
Emploi-Québec, Le marché du travail de la MRC de Joliette, 2009
Emploi-Québec Lanaudière, Tableau des plus grands employeurs des MRC Joliette, Matawinie, Autray et Montcalm, mai 2017
[1] MAMOT, Répertoire des municipalités, 2017
[2] CPTAQ, Rapport annuel de gestion, 2016-2017
[3] Statistique Canada, Enquête nationale auprès des ménages, 2011
[4] Services d'urbanisme des municipalités et villes constituantes

HAUT
X