Une deuxième convention collective signée

Adoptée unanimement par les employés de la MRC de Joliette

JOLIETTE, le 18 décembre 2018 – Les 24 employés de la MRC de Joliette viennent d’obtenir la deuxième convention collective depuis leur syndicalisation. Les représentants syndicaux et ceux de la MRC ont signé officiellement le nouveau contrat de travail vendredi dernier, le 14 décembre. Les employés avaient appuyé unanimement l’entente de principe quelques semaines auparavant.

La nouvelle convention a été négociée pour une période de 7 ans, soit du 1er janvier 2018 au 31 décembre 2024. La semaine de quatre jours et demi, toute l’année, et un projet pilote sur la flexibilité des horaires font partie des avancements obtenus dans cette série de négociations. En plus d’une indexation salariale de 2 % annuellement, les syndiqués ont également obtenu un REER collectif obligatoire pour toutes les personnes salariées régulières.

« Le plus gros défi était de réussir l’intégration des employés de la Division transport qui a été rapatriée à la MRC de Joliette en juin 2017; il fallait s’assurer que tous trouvent leur place, entre autres dans la grille salariale. » explique Annie Maheu, présidente.

« Je suis heureux que les négociations se soient bien déroulées. Autant la direction que le syndicat, tout le monde autour de la table a su être respectueux, à l’écoute et ouverts aux différentes propositions. C’était très important que tout se passe bien, car la MRC de Joliette souhaite offrir un environnement de travail intéressant et avantageux à ses employés et je crois qu’avec cette convention de travail, nous sommes sur la bonne voie! » mentionne le préfet de la MRC, monsieur Alain Bellemare.

La MRC de Joliette offre différents services à la population et aux municipalités constituantes tels que la gestion des matières résiduelles, le développement et l’aménagement du territoire et le transport collectif et adapté. Pôle régional, la MRC de Joliette offre un milieu de vie prospère, innovant, constituant un écosystème stratégique au cœur de Lanaudière.

Sur la photo : De droite à gauche, debout : Mario Lamontagne, conseiller du SCFP, Josée Plante, contrôleur aux finances et Simon Beausoleil, comité de négociation. À la table de signature : Denis Savard, directeur général par intérim et Annie Maheu, présidente du syndicat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *