Les huiles de cuisson usagées

Par Mario Laquerre, coordonnateur GMR

Les huiles de cuisson usagées ont été employées et même réutilisées pour faire de la friture ou pour cuire les aliments. Lorsqu’elles atteignent le seuil d’utilisations possibles, il est nécessaire de les changer et donc, d’en disposer. Les huiles de cuisson usagées se retrouvent dans la catégorie matières organiques qui, dès 2020, devra être bannie du système traditionnel de collecte et de disposition des déchets dans les lieux d’enfouissement techniques. Nous devons donc nous préparer à les recycler.

Présentement, il existe plusieurs filières de récupération organisée pour cueillir vos huiles de cuisson usagées. Le plus facile est de demander à votre restaurant préféré d’utiliser leur bac de récupération dédié aux huiles de cuisson usagées. Comme les restaurants ne payent pas pour se débarrasser des huiles de cuisson, ils pourront accueillir les vôtres avec plaisir.
Votre autre possibilité est d’aller les porter à l’écocentre. Vos huiles seront alors dirigées vers des filières de recyclage appropriées.

Ne pas jeter ses huiles de cuisson à l’égout!

Il ne faut surtout pas jeter aux égouts vos huiles. Le fait de disposer dans les canalisations via les toilettes, les éviers, les égouts, etc. est susceptible de causer une dégradation des réseaux d’assainissement et le dysfonctionnement des stations d’épuration des eaux usées selon des spécialistes municipaux. En jetant cette matière dans les canalisations, l’utilisateur risque d’obstruer ses propres canaux, mais aussi vos tuyaux résidentiels, puisqu’au fil du temps, cette matière fige et crée des bouchons importants.

Dans le bac

Les bouteilles d’huiles usagées vides : ÇA VA OÙ? Ça va dans le bac bleu!

Qu’elles soient en plastique, en verre ou en métal, les contenants vides d’huiles de cuisson usagées peuvent être mis dans le bac bleu.
Bonne lecture et à la semaine prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *