Par Mario Laquerre, coordonnateur GRM

La MRC de Joliette lance un événement de sensibilisation sur le mode de vie zéro déchet grâce à l’Espace zéro déchet au centre-ville de Joliette le samedi 6 juillet prochain. L’événement aura lieu à la place Bourget, au nord, en même temps que la vente-trottoir de la Société de développement du centre-ville de Joliette (SDCVJ) et le marché public, de 9 h à 17 h. Une belle occasion de découvrir les commerces locaux prônant ce mode de vie ainsi que d’en apprendre plus sur les différentes solutions pour s’approcher d’une vie zéro déchet.

La MRC de Joliette a réussi à regrouper au même endroit quatre commerces de son territoire faisant la promotion du zéro déchet. À ces entreprises se joindront des organismes et d’autres entreprises offrant des solutions pour aider les familles et les individus à diminuer leur empreinte écologique.

De plus, trois conférences thématiques seront présentées gratuitement au public au cours de la journée : présentation du Circuit zéro déchet, « Réduire ses déchets » par le Conseil régional de l’environnement de Lanaudière (CREL) et « D’autres solutions à la réduction des déchets » par la MRC de Joliette.

Les plus jeunes ne seront pas oubliés : des animations pour toute la famille seront présentées durant la journée. On compte sur la présence de Rocky, le chien de la Pat’Patrouille qui adore le recyclage, pour sensibiliser les plus petits et sur un atelier de bricolage spécialement pensé pour les enfants. Sans oublier la présence des jeux gonflables et des animations offerts par la SDCVJ.

La programmation complète de l’Espace zéro déchet est disponible et continuellement mise à jour sur le site Internet de la MRC.

Bonne lecture et à la semaine prochaine!

Gestion des matières résiduelles : recyclage des boîtes de carton

JOLIETTE, le 20 juin 2019 – La MRC de Joliette, les Villes de Joliette et de Notre-Dame-des-Prairies ainsi que les Municipalités de Crabtree et de Saint-Charles-Borromée annoncent le retour des conteneurs à carton pour la période des déménagements. À partir du 20 juin, les personnes ayant un surplus de boîtes de carton à mettre au recyclage pourront utiliser ces conteneurs gratuitement. Ceux-ci seront accessibles jusqu’au 1er août. Une solution qui a fait ses preuves au cours des deux dernières années pour encourager les citoyens et citoyennes à recycler cette matière.

Voici où retrouver les conteneurs :

Notre-Dame-des-Prairies : Garage municipal (33, rang Ste-Julie)

Joliette : Derrière le centre récréatif Marcel-Bonin (265, rue Lajoie Sud), Église Christ-Roi (330, rue Papineau) et Église Sainte-Thérèse (740, rue Saint-Thomas)

Saint-Charles-Borromée : Garage municipal (570, rue de la Visitation), Centrale d’eau potable Robert-Boucher (1020, rue de la Visitation) et Centre communautaire Alain-Pagé (10, rue Pierre-de-Coubertin)

Crabtree : Garage municipal (111, 4e Avenue)

Il est fortement recommandé de déplier les boîtes à recycler ou de les aplatir; il sera plus facile de les déposer dans le conteneur. Ces conteneurs sont uniquement destinés à recevoir du carton qui sera par la suite recyclé; en aucun cas il ne faut y mettre d’autres matières. Il est conseillé de se départir de ses déchets avant d’arriver sur les lieux. D’ailleurs, les différents règlements municipaux prévoient des mesures pour tout contrevenant laissant des déchets sur place.

C’est la troisième année que la MRC de Joliette et les Municipalités participantes offrent ce service.

Par Mario Laquerre, coordonnateur GMR

Voici quelques trucs pour diminuer la production de déchets et mieux gérer vos matières résiduelles lors de vos événements estivaux :

  • Dans la mesure du possible, privilégier de la vaisselle et des ustensiles réutilisables;
  • Autrement, choisir de la vaisselle et des ustensiles compostables ou recyclables :
    • Le papier et le carton souillés par de la nourriture sont compostables ainsi que les assiettes en carton non cirées.
    • Pour le choix des ustensiles, privilégier des ustensiles recyclables, soit en plastique #1.
  • Les serviettes de table en papier, même souillées par de la nourriture, vont dans le bac brun;
  • Ranger rapidement la nourriture afin d’éviter le gaspillage alimentaire et pour la nourriture périmée, c’est dans le bac brun.

Un rappel : qu’est-ce qui va dans le bac brun!

  • Tout ce qui se mange
  • Papier et carton souillés
  • Les résidus de jardin

Ça va où?

Quoi faire avec les cendres de notre BBQ ou de notre feu de joie? Les mettre dans votre bac brun LORSQU’ELLES SONT FROIDES.

  • Selon le ministère de l’Environnement, les cendres de bois domestiques ont une valeur agronomique importante et elles devraient le plus possible être recyclées au sol comme engrais et produit chaulant ou collectées et acheminées au compostage.
  • Les cendres de bois naturel offrent une alternative de choix aux engrais de synthèse et leur recyclage permet de réduire significativement la quantité de déchets dirigés vers les lieux d’enfouissement.

Bonne lecture et à la semaine prochaine!

Par Mario Laquerre, coordonnateur GMR

Avec la période des déménagements en cours, plusieurs citoyens vont mettre au chemin des objets destinés à la collecte des encombrants. Voici quelques consignes à respecter.
Qu’est-ce qu’un encombrant? Il s’agit de matières trop volumineuses pour entrer dans votre bac noir tel que le mobilier, les objets et appareils ménagers et, en général, tout ce qui peut être chargé manuellement dans un camion de vidange avec certaines exceptions.

Voici une liste non exhaustive de matières qui sont acceptées lors de la collecte des encombrants :

  • Meubles
  • Appareils électroménagers à l’exception des appareils réfrigérants
  • Réservoirs d’eau chaude
  • Matelas
  • Accessoires de jardin
  • Douches
  • Lavabos
  • Cuvettes
  • Tapis
  • Couvre-planchers (roulés)
  • Filtres et pompes de piscine
  • Toiles de plastique (roulées)

Attention! Les matières suivantes ne seront pas ramassées lors de la collecte des encombrants :

X Recyclage
X Appareils réfrigérants (Réfrigérateur, congélateur, air conditionné et refroidisseur d’eau)
X Débris de construction, rénovation et démolition, tel le bois de construction
X Matériaux d’excavation en vrac (par exemple, briques, asphalte, etc.)
X Résidus domestiques dangereux (produits dangereux)
X Produits électroniques (téléviseur, ordinateur, périphéries, chaîne stéréo, etc.)
X Pneus

Veuillez noter que vous pouvez également disposer de vos encombrants directement à l’écocentre au 1481, rue Raoul-Charette, Joliette, Québec, J6E 8S5.

Collecte des encombrants de votre municipalité

Allez sur le site de votre municipalité ou celui de la MRC de Joliette afin de savoir les prochaines dates de collectes des encombrants.

Attention, ne soyez pas surpris, lorsqu’il y a des collectes d’encombrants, votre carton ne sera pas ramassé. La collecte des encombrants n’est pas une collecte de matières recyclables.

Bonne lecture et à la semaine prochaine !

Une entente de trois ans

JOLIETTE, le 12 juin 2019 – La MRC de Joliette et le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière sont heureux de renouveler l’entente de service pour le service d’infirmière en milieu rural. La nouvelle entente, d’une durée de trois ans, permettra aux personnes âgées de 55 ans et plus des sept municipalités rurales de la MRC de Joliette, soit Village Saint-Pierre, Crabtree, Saint-Paul, Saint-Thomas, Notre-Dame-de-Lourdes, Sainte-Mélanie et Saint-Ambroise-de-Kildare, de bénéficier d’un service de proximité en santé.

Le service d’infirmière en milieu rural permet aux personnes âgées de 55 ans et plus, résidant dans les municipalités participantes, de prendre rendez-vous pour obtenir des services et des soins de santé gratuitement. Il est possible, entre autres, d’obtenir des suivis et enseignements sur le diabète, l’hypertension, d’avoir des traitements pour des blessures mineures (plaies, brûlures, coupures), de recevoir des injections de médicaments ainsi qu’avoir accès à un service de prélèvements. En cas de besoins de soins plus importants, l’infirmière recommandera les usagers à un médecin ou un spécialiste.

Les personnes admissibles peuvent prendre rendez-vous au 450 755-2111, poste 3381. Le détail des horaires et des disponibilités du service est disponible sur le site Internet de la MRC de Joliette au www.mrcjoliette.qc.ca/iemr.

Ce partenariat, qui grandit continuellement, répond aux besoins de soins de proximités essentiels à la clientèle aînée de nos milieux ruraux. « En 2012, cette initiative fut une grande première au Québec, c’est pourquoi il était important pour tous les membres du conseil de la MRC de Joliette de maintenir un tel service dans nos différents milieux. Nous sommes fiers de pouvoir offrir à nos citoyennes et citoyens une solution intéressante en matière de santé qui permet, sans aucun doute, à certaines personnes de rester plus longtemps dans leur milieu de vie. » explique M. Alain Bellemare, préfet de la MRC de Joliette.

« Le renouvellement de cette entente témoigne de la volonté du CISSS de Lanaudière de travailler en partenariat avec la MRC de Joliette afin de poursuivre l’offre de services de proximité auprès de la population, à même leur municipalité. L’infirmière en milieu rural est un bel exemple de collaboration permettant de mieux répondre aux besoins de notre population. » de souligner, M. Daniel Castonguay, président-directeur général du CISSS

La signature de l’entente s’est faite dans les bureaux de la MRC de Joliette en présence de monsieur Éric Salois, président-directeur général adjoint au CISSS de Lanaudière, de M. Alain Bellemare, préfet de la MRC de Joliette, les maires et mairesses des municipalités desservies par l’entente ainsi que de Mme Marie-Josée Casaubon, directrice générale de la MRC de Joliette.

M. Bellemare et M. Salois entourés des maires et des mairesses des municipalités desservies par l’entente : (de gauche à droite) M. François Desrochers, maire de Saint-Ambroise-de-Kildare, M. Marc Corriveau, maire de Saint-Thomas, Mme Céline Geoffroy, mairesse de Notre-Dame-de-Lourdes, Mme Françoise Boudrias, mairesse de Sainte-Mélanie, M. Mario Lasalle, maire de Crabtree et M. Roland Charest, maire de Village Saint-Pierre.

Par Mario Laquerre, coordonnateur GMR

Vous allez déménager dans les prochaines semaines, pensez à planifier votre gestion des matières résiduelles!

Faire le grand ménage

Avant de procéder à l’empaquetage, prenez le temps de trier l’ensemble de vos biens. Minimisez la quantité de produits voués à la poubelle en adoptant de bonnes pratiques de recyclage et de réutilisation :

  • Annoncez vos produits excédentaires sur Kijiji, les Pacs ou Marketplace de Facebook;
  • Organisez une vente de garage;
  • Faites don à un service d’entraide, comme les comptoirs familiaux ou la Société Saint-Vincent-de-Paul (meubles, biens, vêtements);
  • Allez porter à l’écocentre (1481, rue Raoul-Charette, Joliette) vos résidus domestiques dangereux (huiles usées, peinture, médicaments périmés, piles, etc.) et vos déchets électroniques (cellulaires, ordinateurs, etc.) ainsi que tous meubles brisés;
  • N’oubliez pas que toutes les municipalités de la MRC de Joliette offrent des collectes d’encombrants pendant la période de déménagement. Pour savoir les dates de collecte, allez sur le site au mrcjoliette.qc.ca

L’emballage

  • Récupérez les boîtes d’un ami ou demandez-en à votre supermarché, SAQ ou pharmacie de quartier.
  • Il existe maintenant plusieurs entreprises qui offrent le service de location de bacs réutilisables pour vos déménagements. On vous livre les bacs avant votre déménagement, et on revient les chercher par la suite!
  • Emballez vos objets fragiles avec de vieux journaux, des vêtements ou des draps, et protégez vos meubles avec des couvertures que vous pourrez vous procurer à prix modique à votre service d’entraide municipal. N’oubliez pas de passer au suivant!

Le repas de fin de journée

  • Rien de mieux que de la pizza et une bonne bière fraîche. Vous pouvez composter votre boîte de pizza et rapporter à votre marchand local, vos bières vides.
  • N’utilisez pas de nappe, d’assiettes et des ustensiles jetables.
  • Pensez à un repas zéro déchet!

Bonne lecture et à la semaine prochaine!

Un événement de sensibilisation

JOLIETTE, le 10 juin 2019 – La MRC de Joliette lance un événement de sensibilisation sur le mode de vie zéro déchet grâce à l’Espace zéro déchet au centre-ville de Joliette le samedi 6 juillet prochain. L’événement aura lieu à la place Bourget, au nord, en même temps que la vente-trottoir de la Société de développement du centre-ville de Joliette (SDCVJ) et le marché public, de 9 h à 17 h. Une belle occasion de découvrir les commerces locaux prônant ce mode de vie ainsi que d’en apprendre plus sur les différentes solutions pour s’approcher d’une vie zéro déchet.

La MRC de Joliette a réussi à regrouper au même endroit des commerces et des entreprises de son territoire faisant la promotion du zéro déchet. À ceux-ci se joindront des organismes et d’autres entreprises offrant des solutions pour aider les familles et les individus à diminuer leur empreinte écologique.

De plus, trois conférences thématiques seront présentées gratuitement au public au cours de la journée : « Initiation au mode de vie zéro déchet » par Cindy Trottier du Circuit Zéro Déchet, « Réduire ses déchets » par le Conseil régional de l’environnement de Lanaudière (CREL) et « Pourquoi opter pour le zéro déchet? » par Mario Laquerre, coordonnateur à la gestion des matières résiduelles à la MRC de Joliette.

Les plus jeunes ne seront pas oubliés : des animations pour toute la famille seront présentées durant la journée. On compte sur la présence de Rocky, le chien de la Pat’Patrouille qui adore le recyclage, pour sensibiliser les plus petits et sur un atelier de bricolage spécialement pensé pour les enfants. Sans oublier la présence des jeux gonflables et des animations offerts par la SDCVJ.

L’invitation pour visiter l’Espace zéro déchet est lancé à toute la population de la MRC mais aussi aux amateurs de ce mode de vie à l’extérieur de la région. D’ailleurs, afin d’encourager ces visiteurs à venir découvrir l’Espace, la MRC de Joliette offrira des billets d’autobus pour le circuit #50 Joliette-Montréal, valide uniquement pour le 6 juillet 2019, à toutes les personnes qui en feront la demande par courriel à l’adresse brigadeverte@mrcjoliette.qc.ca.

La programmation complète de l’Espace zéro déchet est disponible et continuellement mise à jour sur le site Internet de la MRC au www.mrcjoliette.qc.ca/espacezerodechet.

Cet événement s’inscrit dans le cadre des différentes actions et interventions que fait la MRC de Joliette sur l’ensemble de son territoire afin de sensibiliser ses citoyennes et citoyens sur une gestion des matières résiduelles saine et respectueuse de l’environnement. La Brigade verte de la MRC sillonnera d’ailleurs le territoire lors d’événements publics au courant de l’été pour sensibiliser et interagir avec la population.

Par Mario Laquerre, coordonnateur GMR

Les collectes de matières organiques ont permis de récupérer 8 000 tonnes en 2018. C’est plus de 260 kilogrammes par famille et commerçant dans la MRC. Il s’agit d’une très belle performance.

Le compost, l’or brun du jardinier

Composter les matières organiques est une solution simple et naturelle qui consiste à retourner vos matières organiques à la terre. Nos résidus de table et de jardin, tout comme nos feuilles mortes, branches et rognures de gazon, sont de véritables ressources qui, une fois compostées, se transforment en un produit brun foncé qui a l’odeur et l’apparence d’un terreau et qui est excellent pour les fleurs dans nos plate-bandes et jardins. Le compost, souvent surnommé « l’or brun du jardinier », amène de nombreux avantages : il améliore la texture du sol, ce qui favorise le drainage de l’eau de pluie, l’aération du sol et la croissance des plantes. En plus, le compost offre un apport prolongé d’éléments nutritifs pour les plantes et peut servir de barrière aux indésirables, comme des petits insectes nuisibles ou certaines maladies.

Une fois les bacs bruns collectés, les matières sont transportées au site d’EBI, situé tout près, à St-Thomas. Ces matières y sont mélangées avec des résidus de bois et d’autres résidus verts pour être transformées en compost. Une fois mature, le compost est ensuite tamisé, puis une part vous est redistribuée au printemps. Le reste est utilisé par la municipalité dans ses aménagements ou vendu à des entreprises et des agriculteurs.

L’avenir est au brun

Par Mario Laquerre, coordonnateur GMR

Selon RECYC-QUÉBEC, plus de la moitié de notre poubelle à la maison est constituée de matières organiques (résidus de jardin, restes de table, etc.), soit 162 kg par personne par année. Un des principaux enjeux vient du fait que lorsque les matières organiques se retrouvent dans un site d’enfouissement, elles se décomposent sans oxygène et produisent du méthane, un gaz à effet de serre 25 fois plus puissant que le CO2.

L’impact est notable, et ce, malgré une proportion très variable de captage des biogaz dans certains des lieux d’enfouissement au Québec. Toutefois, lorsque les matières organiques sont récupérées et compostées, leur retour au sol permet d’en augmenter la fertilité et la capacité de rétention d’eau et de réduire le besoin d’utiliser des engrais chimiques. Tout ça en plus d’éviter la production de méthane! Selon le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC), le secteur des déchets a produit 7,9 % des émissions totales de GES au Québec dont la majeure partie était due à l’enfouissement des matières organiques.

Recycler les matières organiques est avantageux aussi sur les plans économique et social pour les municipalités, notamment dans le cadre du Programme sur la redistribution aux municipalités des redevances pour l’élimination de matières résiduelles. En résumé, pour la municipalité, ce programme fait en sorte que moins nous jetons, plus nous recevons d’argent. Les montants que nous recevons sont réinvestis dans la mise en œuvre des mesures prévues dans notre plan de gestion des matières résiduelles, dont la collecte des matières organiques.

Alors « l’avenir est au brun! ». Participons tous à la collecte des matières organiques, car c’est payant pour l’environnement et pour notre portefeuille!

La brigade verte est en poste

JOLIETTE, le 22 mai 2019 – La MRC de Joliette est fière de présenter les membres de sa brigade verte 2019. Les cinq membres de la brigade ont commencé leur mandat de sensibilisation sur les bonnes pratiques d’une gestion saine des matières résiduelles au début du mois de mai. Leur entrée en fonction concordait avec l’instauration de la collecte des matières organiques (les bacs bruns) dans le secteur du centre-ville de Joliette, seul secteur de la MRC de Joliette qui n’était pas encore desservi par cette collecte.

Depuis le 6 mai dernier, les résidents et les commerçants du secteur peuvent participer à la collecte des matières organiques. Dans tous les cas, les membres de la brigade, grâce à du porte-à-porte et des rencontres personnalisées, ont pu établir avec ces citoyens la meilleure façon de participer à cette collecte et répondre à leurs questions.

Les commerçants ne sont pas oubliés

La brigade verte continuera son travail de sensibilisation tout au long de l’été et s’attardera spécialement auprès des commerçants du secteur afin de les inciter à participer à la collecte des matières organiques. Selon Mario Laquerre, coordonnateur à la gestion des matières résiduelles pour la MRC de Joliette, « La fraction organique des matières résiduelles des restaurants peut représenter jusqu’à 68 % des déchets produits. Jumelé à la collecte des matières recyclables, c’est plus de 90 % des matières qui peuvent éviter le centre d’enfouissement grâce à l’effort des restaurateurs. »

Afin d’encourager la clientèle à faire affaire avec les commerçants prenant part à la collecte des matières organiques et ainsi favoriser leur adhésion au service, la MRC de Joliette identifiera chaque commerce participant grâce à un autocollant « Commerce ami du bac brun ». Plus tard, durant l’été, ces commerces seront identifiés et nommés sur le site Internet de la MRC.

Une distribution carboneutre

Tous les équipements sont fournis sur demande et gratuitement par la MRC de Joliette. Pour le secteur du centre-ville, en plus du bac pour le comptoir, des sacs compostables et du gros bac roulant de 240 l (utilisé par les résidences unifamiliales), les citoyens du secteur peuvent demander un plus petit bac, de 45 l, pouvant être lui aussi mis à la rue lors de la collecte. Un équipement pratique pour les personnes habitant, par exemple, dans un logement. D’ailleurs, ces petits bacs sont livrés aux citoyens d’une façon bien originale : le vélo. Cette distribution carboneutre permet ainsi de réduire l’empreinte environnementale de la brigade. La livraison se fait à l’aide d’une remorque spécialement aménagée pour la cause par l’organisme joliettain Bécik Jaune.

La collecte des matières organiques a été instaurée sur l’ensemble du territoire de la MRC de Joliette, à l’exception du centre-ville de Joliette, le 1er avril 2016.